Le Partage
Critique socio-écologique radicale

Sauver la civilisation, sauver le monde, régler tous nos problèmes, etc.

J’ai récemment proposé une tribune à Reporterre. Elle ne leur a pas plu. Je la publie donc ici avec, en complément, un passage rapidement traduit du dernier livre de Theodore Kaczynski, Anti-Tech Revolution, Why and How? [Révolution anti-tech, pourquoi et comment ?], qui rejoint l’objet de ma tribune. […]

Le mouvement écologique doit revenir à ses sources (par Bernard Charbonneau)

Bien des mouvements d’opposition et même des révolutions sont ambigus. Autant ils détruisent une société, autant ils régénèrent le gouvernement, l’économie, la morale, l’armée et la police. L’histoire de l’URSS en est un bon exemple. Elle a réussi un renforcement de l’État et de la société russes que le régime tsariste était impuissant à réaliser. Le mouvement d’opposition à la société industrielle occidentale que l’on qualifie de « mouvement écologique » n’échappe pas à cette ambiguïté, surtout en France où il s’est manifesté tardivement à la suite des USA.

Les ONG : des institutions néolibérales (par Ana Minski)

Le Centre Tricontinental et les éditions Syllepse ont publié, sous le titre ONG Dépolitisation de la résistance au néolibéralisme, un ensemble d’articles précédemment publiés dans la revue Alternatives Sud. Ce recueil d’articles porte un regard critique sur l’ongisation des luttes sociales et écologiques qui institutionnalise les mouvements sociaux et mène de ce fait la résistance dans une impasse.

La mentira del progreso (por Nicolas Casaux)

Traducción al español del texto Le mensonge du progrès escrito por Nicolas Casaux. « El progreso en nuestro mundo será el progreso hacia el dolor » — George Orwell « Dudo que la edad de hierro sea superior a la edad de piedra. » — Gandhi « Sin cesar, el progreso, rueda de doble engranaje, hace funcionar una cosa aplastando a alguien. » […]

La déradicalisation du mouvement écologiste : de 1972 à aujourd'hui (par Nicolas Casaux)

En juin 1972, l’année de la publication du fameux rapport du Club de Rome, le Nouvel Observateur publiait un numéro « spécial écologie » intitulé « Dernière chance de la Terre ». L’éditorial d’Alain Hervé, intitulé « Pour éviter la fin du monde… », affirmait qu’au « nom du progrès […] a commencé la plus gigantesque entreprise de destruction qu’une espèce ait […]

¿Somos demasiado «pesimistas» o son incapaces de reconocer el horror? (por Nicolas Casaux)

Traducción al español del texto « Voyons-nous les « choses en noir » ou sont-ils incapables de voir l’horreur en face? » « Lo que constato son los estragos actuales; es la espantosa desaparición de especies vivas, tanto plantas como animales; y el hecho de que, por su misma densidad actual de población, la especie humana vive como bajo un […]

Black blocs et actions directes (par Ana Minski)

Les médias publics et privés aiment diffuser des images spectaculaires et raffolent des images des manifestants masqués et vêtus de noir qui cassent des vitrines et répondent par des jets de pierre à la violence des forces de l’ordre. […]

Confusion renouvelable et transition imaginaire (par Nicolas Casaux)

Les technologies productrices d’énergie soi-disant « verte » ou « renouvelable » et les technologies dites « vertes » en général requièrent ces « grands systèmes techniques » dont l’humain moderne a été rendu dépendant et qui, selon toute logique, ne pourront jamais être rendus ni démocratiques ni écologiques.

Bill Gates affirme que la pauvreté est en baisse. Il ne pourrait pas se tromper davantage. (par Jason Hickel)

Traduction d’un article initialement publié (en anglais) sur le site du Guardian le 29 janvier 2019. Une série de graphiques approuvés par le groupe de Davos présente l’histoire de l’imposition d’une prolétarisation mondiale comme un triomphe néolibéral. La semaine dernière, au moment où les dirigeants mondiaux et les élites marchandes arrivaient à Davos pour le […]


Previous page Next page