Si on ne l’arrête pas, la civilisation industrielle pourrait détruire toute la biosphère (par Theodore Kaczynski)

Traduction et illustration d’un extrait du dernier livre de Theodore Kaczynski, « Anti-Tech Revolution : Why and How » (en français : « Révolution Anti-Tech : Pourquoi et Comment ») publié en 2016 aux États-Unis, à mettre en lien avec l’article précédent (L’étrange logique derrière la quête d’énergies « renouvelables »). Ici, lorsque Kaczynski parle de « systèmes autopropagateurs », il fait référence aux puissances corporatistes (multinationales) et étatiques, qui sont les institutions de pouvoir dominantes de notre temps. Un texte court, un avertissement. Sauf accident de parcours, et/ou sauf s’il fait face à une résistance assez efficace, le système technologique mondial se comportera très certainement comme suit :