folder Classé dans Antiprogressisme, Désastre technocratique, Documentaires, Documentaires, Environnement / Écologie, Le mythe du développement durable, Le mythe du progrès
Empreinte : comment la civilisation industrielle détruit les écosystèmes aquatiques
comment 7 Comments

Dans un précé­dent article, nous avons publié le premier film docu­men­taire (Manu­fac­tu­red Land­scapes / Paysages manu­fac­tu­rés) du photo­graphe cana­dien Edward Burtynsky, sorti en 2007. En 2013, toujours avec la réali­sa­trice Jenni­fer Baich­wal, il sortait un deuxième long-métrage inti­tulé Water­mark (L’em­preinte), qui nous entraîne aux quatre coins du monde afin d’ex­plo­rer la manière dont la société indus­trielle se comporte vis-à-vis des cours d’eau (fleuves, rivières, etc.) et des eaux souter­raines.

Affiche du film.

Entre la construc­tion de gigan­tesques barrages qui entravent l’écou­le­ment libre de cours d’eau et détruisent ainsi d’in­nu­mé­rables écosys­tèmes en amont comme en aval — voir notre article « Comment les barrages détruisent le monde natu­rel (& non, le Costa Rica n’est pas un para­dis écolo­gique) » —, impac­tant parfois jusqu’aux plages situées à des centaines de kilo­mètres (en rete­nant le sable qui leur était destiné), le détour­ne­ment du débit des fleuves et la surex­ploi­ta­tion de nappes phréa­tiques (ainsi qu’un rapport de la NASA le souli­gnait en 2015 : 21 des 37 aqui­fères les plus impor­tants sont passés en-dessous du seuil de dura­bi­lité  —  ils perdent plus d’eau qu’ils n’en accu­mulent), la civi­li­sa­tion indus­trielle repose en effet sur un certain nombre de pratiques anti-écolo­giques (insou­te­nables), rien qu’au niveau de sa gestion de l’eau.

Voici donc (version origi­nale sous-titrée en français) :

 

barrages civilisation documentaire eau épuisement nappes phréatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

  1. Il y a un problème pour lancer la vidéo, même problème que celle de l’article précédent.
    « un petit problème est survenu lors du lancement de cette video »
    En cliquant sur télécharger, sous le message d’erreur, on nous envoie un lien Google Drive, mais cela ne fonctionne pas non plus. J’ai essayé sur deux différents navigateurs.

    En passant, je trouve bien dommage d’utiliser les services de Google, étant donné les sujets abordés sur ce site!!
    Pour héberger des documents de toute taille, utilisez l’alternative libre: Framadrive.org
    Vous pourrez aussi héberger vos documentaires sur Framatube.org (ce sera bientôt opérationnel comme alternative à youtube).
    Exemple: https://framatube.org/media/les-matinales-despace-2-degooglisons-internet

    Merci encore pour tous vos articles! Continuez.

    1. Bizarre. J’ai testé sur plusieurs supports différents, ça semble fonctionner. Vous êtes en France (sans indiscrétion) ? Quant à Google, bien d’accord avec vous mais : 1. on utilise internet alors que c’est de la merde (techniquement, écologiquement), 2. si j’avais une meilleure alternative, je l’utiliserais (je vais regarder framatube, merci).

    2. Bonjour, étrange, j’ai testé sur différents supports ça semble fonctionner. Vous êtes en France (sans indiscrétion) ? Quant à Google, oui je sais bien, seulement je n’ai pas trouvé mieux (je vais regarder framatube, merci).

      1. Bonjour. Je crois avoir compris. Sur la page Googledrive où est stockée la vidéo, il est dit qu’elle fait 4.2G, et celle de l’article précédent fait 3.4G. Le fichier doit être trop lourd pour ma petite connexion.
        Enfin, c’est étonnant comme taille de vidéo…
        Ce sont peut-être les mystères de l’informatique! 🙂
        Je réessaierai ailleurs.