web analytics

Environnement / Écologie

La « civilisation », cette catastrophe (par Aric McBay / Thomas C. Patterson)

Le déno­mi­na­teur commun, c’est le contrôle. La civi­li­sa­tion c’est la culture du contrôle. Une civi­li­sa­tion, c’est un petit groupe de gens contrô­lant un large groupe via les insti­tu­tions propres à cette civi­li­sa­tion. Si ces gens se trouvent au-delà des fron­tières de cette civi­li­sa­tion, alors ce contrôle pren­dra la forme d’ar­mées et de mission­naires (des spécia­listes reli­gieux ou tech­niques). Si les gens à contrô­ler sont à l’in­té­rieur des limites de la ville, de la civi­li­sa­tion, alors le contrôle pourra prendre la forme de mili­ta­ri­sa­tion domes­tique (la police, etc.). […]

Share

Lettres aux jeunes de vingt ans

Bien des personnes ont trouvé le chemin pour monter haut, très haut dans l’échelle sociale, mais qui demeu­re­ront toujours insa­tiables. Je vous le dis, ce n’est pas la vie que je souhaite pour vous, car vivre ainsi c’est vivre dans la dépen­dance. Ne soyez pas pessi­mistes ; bien d’autres ont réussi leur vie sociale, tout en trou­vant, dans le même temps, ce qu’ils appellent une raison de vivre. Ils se dévouaient aux grandes causes de l’hu­ma­nité. Ils ne disaient pas non à l’argent, au pouvoir; au contraire, ils en avaient besoin, comme tout le monde car la vie en société est orga­ni­sée ainsi, mais ils en avaient besoin comme on a besoin d’un outil pour travailler. L’être humain doit rester maître de l’argent, et non le contraire.

Réus­sir sa vie, c’est réus­sir à vivre comme un être humain.

Au revoir, mes chers petits-enfants.

Share

Au bord du précipice (par Noam Chomsky)

Pour la première fois de l’his­toire, les humains sont sur le point de détruire les pers­pec­tives d’une exis­tence décente, ainsi que la plupart du vivant. Le taux d’ex­tinc­tion des espèces est aujourd’­hui aussi élevé qu’il y a 65 millions d’an­nées, lorsque qu’une catas­trophe majeure, proba­ble­ment un asté­roïde géant, mis fin à l’ère des dino­saures, ouvrant la voie à la proli­fé­ra­tion des mammi­fères. La diffé­rence c’est qu’aujourd’­hui, l’as­té­roïde c’est nous, et la voie que nous ouvri­rons permet­tra proba­ble­ment aux bacté­ries et aux insectes de proli­fé­rer, une fois notre ouvrage achevé.[…]

Share


1984 – Science sans conscience sera ruine de l’homme?

Le ravage de la terre et des mers va de pair avec la proli­fé­ra­tion désor­don­née des tech­niques de contrôle social sur les peuples et les indi­vi­dus: autant qu’à maitri­ser la complexité natu­relle, l’or­di­na­teur servira à contrô­ler la spon­ta­néité et la variété humaines. —– [Bernard Char­bon­neau, le Feu Vert (1980)]

Share