web analytics

A propos de la civilisation

Le microbiome des Occidentaux est une catastrophe écologique comparé à celui de chasseurs-cueilleurs

Le monde que nous occupons aujourd’hui est très différent de celui qu’occupaient nos ancêtres pas-si-lointains. Alors que nous entrons dans une nouvelle ère géologique — l’Anthropocène, marquée par l’empreinte de l’homme — la déforestation mondiale, la fonte des calottes glaciaires et la dégradation générale de la biosphère suscitent de graves préoccupations. Mais une autre victime, souvent négligée, de cette nouvelle ère, est la diversité des micro-organismes qui vivent sur et à l’intérieur de nos corps (notamment les bactéries, les virus et les champignons). […]

Read More

Vers la sauvagerie : à propos de la lutte eco-extrémiste contre la civilisation (au Mexique)

En 2011, un groupe s’appelant “Identités Tendant vers le Sauvage” (Individualidades Tendiendo a lo Salvaje—ITS) débuta une série d’attaques écoterroristes au Mexique. Voici une traduction d’une critique de leur action.



L’agriculture ou la pire erreur de l’histoire de l’humanité (par Jared Diamond & Clive Dennis)

De récentes découvertes, tout particulièrement, suggèrent que l’adoption de l’agriculture, supposément notre pas le plus décisif vers une vie meilleure, fut par certains aspects une catastrophe dont nous ne sommes jamais remis. […]


A la racine des luttes sociales et écologiques: la lutte contre la civilisation (par Mike Sliwa)

La civilisation est rarement remise en cause lorsqu’on discute de justice sociale. Il y en a bien quelques-uns qui font la connexion entre justice et civilisation, mais ils sont peu, et restent vagues. Lorsque j’ai commencé à connecter la civilisation à la justice sociale, j’ai complètement perdu certaines personnes. Cela peut être lié au fait que je n’ai pas présenté de documentation assez claire ou assez bonne, mais au fil des ans, je me suis mis à penser qu’il y avait plus que ça. J’ai commencé à remettre en question nos arrangements de vie, et, pour certains, ça n’est pas négociable.


De la permaculture au démantèlement de la civilisation industrielle (pour une culture de résistance)

Actuellement, la permaculture opère dans le domaine de l’activisme environnemental vert et clinquant et semble croire que la culture actuelle peut être transformée. Pourquoi les permaculteurs devraient-ils s’aligner avec les écologistes radicaux qui soutiennent le démantèlement de la civilisation, parce qu’ils la pensent irrécupérable, et parce qu’elle détruit la vie sur la planète ?


La civilisation industrielle, le sentiment de la nature & sa destruction (par Bernard Charbonneau)

Comme le goût de la nature se répand dans la mesure où celle-ci disparaît, et qu’il contribue à la faire disparaître, des masses de plus en plus grandes s’accumulent sur des espaces de plus en plus restreints ; et il devient nécessaire de défendre la nature contre l’industrie touristique aussi bien que chimique.


La violence quotidienne de la culture moderne (par Max Wilbert)

Notre société moderne, la civilisation industrielle, repose sur la violence. Cette violence passe largement inaperçue. Lorsqu’on la remarque, on la perçoit souvent comme une série d’incidents isolés plutôt que comme faisant partie intégrante de la culture dominante. […]