Nos amies les ONG?

Une entente secrète entre des groupes environnementaux et des compagnies pétrolières marque la fin d’une époque.

Les mouve­ments ont la trans­for­ma­tion comme objec­tif, et ils sont de moins en moins inté­res­sés par la décla­ra­tion de “victoires” pitoyables suivie d’un passage à autre chose. Nous voulons tout : une planète vivable, une distri­bu­tion équi­table des richesses dura­ble­ment produites, une déco­lo­ni­sa­tion des modes de contrôle des terres, et des orga­ni­sa­tions démo­cra­tiques qui reflè­te­ront ces objec­tifs. Lais­ser inex­ploi­tés l’es­sen­tiel des sables bitu­mi­neux qui nous restent en arrê­tant tous les pipe­lines propo­sés, c’est la première étape néces­saire.

Des Rockefeller à Naomi Klein : nos amies les ONG?

[…] encore une fois, les ONGs ne sont pas toutes contre-produc­tives et leurs mili­tants sont proba­ble­ment de bonne volonté, mais encore une fois, il faut aussi se méfier, les enga­ge­ments de 350 (Bill McKib­ben et Naomi Klein) relèvent du capi­ta­lisme vert, de l’éco­lo­gie « main dans la main » avec les corpo­ra­tions et les gouver­ne­ments. Quelle est le sens d’une écolo­gie pensée « main dans la main » avec VINCI, SUEZ, VEOLIA, MONSANTO, etc?

Les ONG internationales et l’industrie de la catastrophe : l’exemple haïtien

Malgré les énormes sommes d’argent collec­tées, la majo­rité des Haïtiens victimes du séisme en janvier 2010 n’ont connu aucune amélio­ra­tion. Un million d’entre eux vivent encore dans les camps de toile, les gravats n’ont toujours pas été enle­vés et la recons­truc­tion promise n’a pas encore commencé.

A qui la faute ?

L'ONG-isation de la résistance (par Arundhati Roy)

La plupart des ONG sont finan­cées et patron­nées par les agences d’aide au déve­lop­pe­ment, qui sont à leur tour finan­cées par les gouver­ne­ments occi­den­taux, la Banque mondiale, les Nations unies et quelques entre­prises multi­na­tio­nales. Sans être iden­tiques, ces agences font partie d’un ensemble poli­tique aux contours flous […]

350.org, AVAAZ, et la marche mondiale pour le climat — Comment l'Empire nous fait marcher (par Cory Morningstar)

Comme les merce­naires qui se battent pour l’Em­pire, en Syrie et ailleurs, le « mouve­ment » envi­ron­ne­men­tal collec­tif (dont les marches mondiales pour le climat deviennent le symbole) repro­duit ce combat pour l’em­pire, étant donné qu’il est entiè­re­ment financé et acheté par les fonda­tions. […]

Le silence des pandas (ce que le WWF ne dit pas)

Le WWF est consi­­déré comme la plus grande orga­­ni­­sa­­tion de protec­­tion de l’en­­vi­­ron­­ne­­ment au monde. C’est avec une confiance presque aveugle que sont accueillis ses projets verts. Le WWF fait appel à la conscience des dona­­teurs par des campagnes qui secouent : tout le monde doit parti­­ci­­per lorsqu’il s’agit de sauver des espèces animales mena­­cées, les […]

Éoliennes, Terres rares et désastre environnemental : une vérité qui dérange (même les ONG)!

Article paru initia­­le­­ment sur le site de contre­­points, mais les images ayant toutes dispa­­rues, nous le repu­­blions. Le déve­­lop­­pe­­ment de tech­­no­­lo­­gies vertes telles que les éoliennes reposent sur les « terres rares », dont l’ex­­ploi­­ta­­tion en Chine se fait dans des condi­­tions sani­­taires et envi­­ron­­ne­­men­­tales scan­­da­­leuses. L’ap­­pel­­la­­tion « terres rares » regroupe un ensemble de 17 éléments chimiques compre­­nant […]

Page précédente Prochaine page