Fabrique du consentement

Le mythe de la démocratie comme invention moderne (à propos de “La peur du peuple” de Francis-Dupuis Déri)

Le livre de Francis Dupuis-Déri, La peur du peuple : agoraphobie et agoraphilie politiques, publié en 2016 chez Lux, est intéressant pour plusieurs raisons. Entre autres parce qu’il propose un bref panorama des pratiques démocratiques à travers l’histoire, sujet trop méconnu voire trop nié s’il en est un, ce sur quoi je centrerai cette note de lecture. […]

L'Afrique et le business de la misère

Les années passent, les rapports d’ONG se suivent, les drames s’enchaînent, l’Afrique est toujours pillée. Asservie par les multinationales des pays riches et par leurs institutions financières, ses peuplades et ses cultures ont été massacrées et bouleversées par la colonisation, que l’on appelle désormais « mondialisation ». La situation du Congo illustre bien celle de l’Afrique en général. […]

Ce qu’est l’écologie et ce qu’elle n’est pas #1 : de la nostalgie à l’apologie du si merveilleux transport ferroviaire

Dans la veine de la philosophie qui consiste non pas à militer pour que cessent les destructions du monde naturel et l’aliénation des êtres humains, mais à faire l’apologie du moins pire, Reporterre nous livre ici un éloge du système ferroviaire au motif qu’il polluerait moins que le transport routier. […]

Deux intelligences artificielles ravagent d'ores et déjà la planète (par Nicolas Casaux)

Les futurologues qui nous mettent en garde contre les menaces liées à l’Intelligence Artificielle ne regardent pas au bon endroit. La majorité des espèces vivantes font déjà face à une menace existentielle à cause de deux intelligences artificielles créées il y a des centaines d’années : la corporation et l’État. […]

Les enfants transgenres (documentaire) et quelques remarques sur le transhumanisme (par Nicolas Casaux)

Il fut un temps, la majorité d’entre nous n’étions pas fous. Mais pour le comprendre, il faut d’abord réaliser en quoi nous pouvons dire que la société industrielle mondialisée est – totalement – cinglée. Il y a tant à dire. Par où commencer ? Par le fait que nous participons désormais tous d’une organisation sociale intrinsèquement, […]

Retour aux sources du Pléistocène : redécouvrir qui nous sommes, avec Paul Shepard (par Patrick Degeorges)

L’excellent livre du biologiste états-unien Paul Shepard intitulé Retour aux sources du Pléistocène, publié aux éditions Dehors en 2013, comporte une très bonne introduction rédigée par Patrick Degeorges que nous reproduisons ci-après. Pour vous procurer le livre, c’est par ici. *** Nous prenons conscience de l’avènement d’un nouvel âge de la Terre, Les conséquences de […]

Comment l’agriculture néolithique a semé les graines des inégalités modernes il y a 10 000 ans (par James Suzman)

Le tournant préhistorique vers l’agriculture a engendré nos problèmes de hiérarchie et de croissance – et a également changé la manière dont nous percevons le temps qui passe. […]

Voyons-nous « les choses en noir » ou sont-ils incapables de regarder l’horreur en face ? (par Nicolas Casaux)

« Ce que je constate, ce sont les ravages actuels ; c’est la disparition effrayante des espèces vivantes, qu’elles soient végétales ou animales ; et le fait que du fait même de sa densité actuelle, l’espèce humaine vit sous une sorte de régime d’empoisonnement interne – si je puis dire – et je pense au présent et au […]

Martin Luther King, la non-violence et la "croyance en un monde juste" (par Nicolas Casaux)

Cette idée d’un monde juste, de tout temps, a permis aux classes dirigeantes de contrôler les populations : en effet, à partir du moment où l’on est persuadé que le bien va triompher, en attendant que cela arrive, on est à même de tolérer tout et n’importe quoi ; et plus notre situation empire, plus on se raccroche à cette croyance qui, paradoxalement, nous permet ainsi de supporter l’empirement de l’insupportable (Martin Luther King le formule très explicitement quand il parle d’une « foi profonde en l’avenir », qui « donne une raison supplémentaire d’accepter de souffrir »). […]

Previous page Next page