Fabrique du consentement

Big Mother is Washing You (par Alain Damasio)

Alain Dama­­sio, né Alain Raymond le 1er août 1969 à Lyon, est un écri­­vain français de science-fiction. Il choi­­sit ce patro­­nyme en l’hon­­neur de sa grand-mère Andrée Dama­­sio. Jeune, il écrit de nombreuses nouvelles. Son premier texte long vendu à plus de 50 000 exem­­plaires est La Zone du dehors, roman d’an­­ti­­ci­­pa­­tion qui s’in­­té­­resse aux […]

Par solidarité avec la presse libre - Quelques dessins blasphématoires en plus!

Article initia­­le­­ment paru en anglais sur le site de Glenn Green­­wald, un jour­­na­­liste poli­­tique, avocat, blogueur et écri­­vain améri­­cain. À partir de 2013, il commence à publier les révé­­la­­tions d’Ed­­ward Snow­­den sur les programmes de surveillance de masse (PRISM, XKeys­­core) des citoyens, entre­­prises et États du monde entier par la NSA. 9 Janvier 2015 Défendre […]

Nous sommes tous [Remplir ici] (par Noam Chomsky)

Article initia­­le­­ment paru en anglais à l’adresse suivante: https://zcomm.org/znetar­­ticle/we-are-all-fill-in-the-blank/ Le monde a été horri­­fié par l’at­­taque meur­­trière du jour­­nal sati­­rique français Char­­lie Hebdo. Dans le New York Times, le corres­­pon­­dant euro­­péen de longue date Steven Erlan­­ger a décrit de manière saisis­­sante les suites immé­­diates de ce que beau­­coup dési­gnent comme le « 11 septembre » français. Ce fut […]

Je ne suis pas Charlie (par José Antonio Gutiérrez)

Je tiens d’em­blée à clari­fier que je consi­dère l’at­ten­tat contre les bureaux du jour­nal sati­rique Char­lie-Hebdo à Paris comme une horreur et que je ne crois pas qu’il soit justi­fiable en quelque circons­tance que ce soit, de conver­tir un jour­na­liste, si douteuse que soit sa qualité profes­sion­nelle, en objec­tif mili­taire. Cela vaut en France, comme en Colom­bie ou en Pales­tine.

De l'utilisation du mot "terroriste"

Mais à l’ins­tar d’autres auteurs de violences poli­tiques massives, de l’in­di­vidu qui ouvrit le feu dans un temple Sikh dans le Wiscon­sin il y a quelques années, à celui qui attaqua une commu­nauté juive dans le Kansas en Avril, Brei­vik béné­fi­cie d’un lais­sez-passer de la part des médias.

Il est un « tueur en série » ou un « meur­trier de masse », pas un « terro­riste »…

Les Révoltés - Séverine (1896)

Alors que l’en­fant de misère, né comme je l’ai dit d’atro­phiés intel­lec­tuels — parce que le surme­nage use leur cerveau comme la netteté de leur vision, comme la paume de leur main — ou né de rebelles (c’est-à-dire ayant pâti de la rébel­lion avant que de pouvoir la comprendre, donc à jamais éloi­gné d’elle) — alors que cet enfant-là ne sera un comba­tif que si la société l’y force, voici que, dans les berceaux cossus, germe, semée là par on ne sait quelle tour­mente, la race des révol­tés…

Rendre son sens à la Parole (par Jacques Ellul)

Personne ne le cherche et pour­tant de fait la parole est, dans notre société, lamen­table. Il y a au premier plan la faute, certes oui il faut employer ce terme sans conno­ta­tion morale, mais faute défaut, manque, et respon­sa­bi­lité, il y a la faute du parlant. Le parler pour ne rien dire a cancé­risé la paro­le…

1984 - Science sans conscience sera ruine de l'homme?

Le ravage de la terre et des mers va de pair avec la proli­fé­ra­tion désor­don­née des tech­niques de contrôle social sur les peuples et les indi­vi­dus: autant qu’à maitri­ser la complexité natu­relle, l’or­di­na­teur servira à contrô­ler la spon­ta­néité et la variété humaines. —– [Bernard Char­bon­neau, le Feu Vert (1980)]

Henry David THOREAU - La désobéissance civile (extraits)

De grand cœur, j’ac­cepte la devise : « Le gouver­ne­ment le meilleur est celui qui gouverne le moins » et j’ai­me­rais la voir suivie de manière plus rapide et plus systé­ma­tique. Pous­sée à fond, elle se ramène à ceci auquel je crois égale­ment: « que le gouver­ne­ment le meilleur est celui qui ne gouverne pas du tout » et lorsque les hommes y seront prépa­rés, ce sera le genre de gouver­ne­ment qu’ils auront…

Page précédente Prochaine page