Fabrique du consentement

La société cancérigène et les maladies de civilisation (par Armand Farrachi & Geneviève Barbier)

Texte extrait du livre La société cancérigène : Lutte-t-on vraiment contre le cancer ? coécrit par Geneviève Barbier et Armand Farrachi. L’Occident malade est comme subjugué par les efforts qu’il déploie contre son plus intime ennemi: il admire ses hôpitaux comme des palais, se flatte de ses chercheurs devenus ses champions, défend ses médicaments qu’il donne pour […]

Comment tout va s'effondrer - La fin des énergies industrielles (et le mythe des renouvelables)

La présentation de Pablo Servigne et Raphael Stevens du 13 avril 2015, à la maison des métallos, à l’occasion de la parution de leur (excellent) livre:
« Comment tout peut s’effondrer: Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes, » sorti le 9 avril 2015 (éditions du Seuil), suivie d’un texte tiré de ce même livre.
Un livre qui présente de manière assez détaillée les multiples raisons qui font que notre civilisation, qui n’a jamais été soutenable, approche aujourd’hui des nombreuses limites inévitables auxquelles elle était appelée à se heurter.

350.org, Bill McKibben (& Naomi Klein): L'écologie made in Wall Street

Préface : Un coup d’état contre la nature – dirigé par le complexe industriel non-lucratif   Il est quelque peu ironique, alors que les activistes climatiques anti-REDD (réduction des émissions de la déforestation et de la dégradation des forêts), les organisations (des organisations populaires légitimes existent) et les environnementalistes autoproclamés, qui se considèrent progressistes, s’expriment contre […]

La tyrannie des prérogatives & du dogme de la croissance (par Derrick Jensen)

Je suis constamment épaté par le nombre de personnes en apparence à peu près normales qui pensent que l’on peut avoir une croissance économique infinie sur une planète finie. La croissance économique perpétuelle, et son corollaire, l’expansion technologique sans limite, sont des dogmes auxquelles tellement de gens s’accrochent, dans cette culture, qu’ils sont rarement remis en question.

La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un(e) seul(e) est asservi(e) (Chris Hedges)

Article original publié en anglais sur le site de truthdig.com, le 29 mars 2015. Christopher Lynn Hedges (né le 18 septembre 1956 à Saint-Johnsbury, au Vermont) est un journaliste et auteur américain. Récipiendaire d’un prix Pulitzer, Chris Hedges fut correspondant de guerre pour le New York Times pendant 15 ans. Reconnu pour ses articles d’analyse […]

A propos du dernier livre de Naomi Klein, "Tout peut changer" (par Kim Hill)

Par Kim Hill / Deep Green Resistance Australia Le dernier livre de Naomi Klein, « Tout Peut Changer » , se base sur la prémisse selon laquelle le capitalisme serait la cause de la crise climatique, et qu’afin d’éviter la catastrophe, le capitalisme devait disparaître. La solution proposée est un mouvement de masse qui triomphera à l’aide […]

Des mots chargés ! L'écriture comme discipline de combat (par Derrick Jensen)

Bien trop d’entre nous ont oublié, ou n’ont jamais su, que les mots peuvent servir d’armes au service de nos communautés. Bien trop d’entre nous ont oublié, ou n’ont jamais su, que les mots devraient être utilisés comme des armes au service de nos communautés. Depuis bien trop longtemps, trop de critiques et professeurs nous disent que la littérature devrait être apolitique (comme si c’était possible), et que même les essais et les œuvres journalistiques devraient être « neutres » ou « objectifs » (comme si, encore une fois, c’était possible).

L'art, le divertissement et la destruction du monde (Stephanie McMillan, Derrick Jensen & Lewis Mumford)

[…] On nous enseigne qu’il est impoli de juger, d’être moraliste, qu’affirmer un point de vue viole l’esprit pur, transcendantal et neutre de l’art. Des putains de conneries de merde, conçues pour nous affaiblir et nous dépolitiser. Ces temps-ci, la neutralité n’existe pas — ne pas prendre position signifie soutenir et assister les exploiteurs et les meurtriers. Ne soyons ni les outils ni les bouffons du système. Les artistes ne sont ni des poltrons ni des mauviettes — nous sommes des résistants. Nous prenons position. Nous ripostons. […]

Contre le fatalisme & le statu quo : l'activisme (par Derrick Jensen)

[…] dernièrement, je remarque une excuse particulièrement frustrante que beaucoup de gens semblent utiliser pour justifier leur inaction : ils disent que c’est trop tard, que divers points de basculement ont déjà été franchis en matière d’accélération du réchauffement planétaire, et ceci en raison du temps de latence entre les émissions de carbone et l’augmentation de la température ; nous sommes déjà condamnés, à quoi servirait donc de riposter ?

Previous page Next page