La vie hors de la civilisation

Permaculture, agroécologie, jardins-forêts : des pratiques millénaires, l'exemple des Yanomami (par Thierry Sallantin)

Vers une réintroduction des méthodes douces d’artificialisation des forêts en décolonisant notre imaginaire d’occidentaux ne jurant que par l’AGER (guerre à la nature) / Nouvelles interrogations autour des notions de SYLVA, AGER et HORTUS / Exemples des agricultures Wayampi (Guyane française) et Yanomami (Venezuela)

Résistances indigènes contre développement industriel! (Voix d'Amazonie)

L’Équateur est à la fois le pays de désastres socio-environnementaux et celui de ses victoires. […]

La lutte des peuples contre le totalitarisme de l’État : 6000 ans d'histoire (par Thierry Sallantin)

Thierry Sallantin est un ethnologue et anthropologue français, ayant passé près de 10 ans au sein de tribus amérindiennes dans la forêt amazonienne de Guyane). Soit l’État, comme technique de gouvernement, de maintien dans l’obéissance de collectivités humaines de taille… inhumaine. Ce qui sous-entend que la taille humaine (étudiée par Philippe Gruca de la revue […]

Penser hors de la civilisation (par Kevin Tucker)

Mais ce qui est évident c’est que notre situation est en train d’empirer. Avec cette dépendance croissante des combustibles fossiles, nous spolions le futur d’une façon tout à fait inédite. Nous nous retrouvons dans une situation familière: comme les civilisations Cahokia, Chacoan, Maya, Aztèque, Mésopotamienne et Romaine avant nous, nous n’apercevons pas les symptômes de l’effondrement qui caractérisent notre époque. Nous ne pensons à rien sauf à ce qui est bon et bien pour nous ici et maintenant. Nous ne pensons pas hors de notre conditionnement. Nous ne pensons pas hors de la civilisation.

Civilisation & décolonisation (par Derrick Jensen)

Nous devons faire cesser cette addiction, cette maladie, l’empêcher de nous asservir, l’empêcher de tuer la planète. Et alors qu’il y a de nombreuses actions que nous pouvons et devons entreprendre afin de protéger la terre, les humains et non humains que nous aimons, de cette culture, la première chose à faire est très certainement de décoloniser nos cœurs et nos esprits. Ce processus de décolonisation sera différent pour chaque personne. Il différera chez les hommes et chez les femmes. Il différera selon que l’on est, ou pas, indigène.

Le marxisme, en tant qu’idéologie de la civilisation industrielle, est aussi toxique que le capitalisme (par Russell Means)

Les Européens peuvent bien y voir quelque chose de révolutionnaire, mais les Indiens Américains n’y verront que le sempiternel dilemme européen entre « être » et « avoir ».

Dans les premiers temps de l'humanité, les hommes et les femmes étaient égaux (les inégalités sont une invention tardive)

Une étude montre que les tribus de chasseurs-cueilleurs modernes fonctionnent sur des bases égalitaires, indiquant que l’inégalité est une aberration qui vit le jour avec l’avènement de l’agriculture.

La « civilisation », cette catastrophe (par Aric McBay / Thomas C. Patterson)

Le dénominateur commun, c’est le contrôle. La civilisation c’est la culture du contrôle. Une civilisation, c’est un petit groupe de gens contrôlant un large groupe via les institutions propres à cette civilisation. Si ces gens se trouvent au-delà des frontières de cette civilisation, alors ce contrôle prendra la forme d’armées et de missionnaires (des spécialistes religieux ou techniques). Si les gens à contrôler sont à l’intérieur des limites de la ville, de la civilisation, alors le contrôle pourra prendre la forme de militarisation domestique (la police, etc.). […]

Previous page Next page