overshoot

Droits des communautés, publication #13: CASSER LA PLANÈTE

Même aux yeux des observateurs les plus désinvoltes, il est désormais clair que notre petit orbe bleu souffre beaucoup et depuis longtemps des effets de l’occupation humaine. Ce qui surprend n’est pas de constater aujourd’hui les effets de cette occupation, mais que la planète ait été capable de les supporter pendant si longtemps.

FacebookTwitterGoogle+Partager
Read More

ddddd

Ce qu’on laisse derrière, extrait #1 – se divertir à en mourir (par Derrick Jensen)

Que devrions-nous faire, ou ferions-nous — ou faisons-nous —, vivant au sein de cette culture aliénée, et détruisant la Terre, si (ou lorsque) nous réalisions que ce monde se porterait mieux si nous n’étions jamais nés, ou si, étant nés, nous venions à mourir ?
Pour l’instant, du moins, je remarque plusieurs options pour lesquelles beaucoup de gens optent.



incendi

Le mouvement pour le climat progresse-t-il ? (par Dillon Thomson & Max Wilbert)

[…] Pour inverser la tendance, nous sommes pour la résistance directe — mais une résistance plus intelligente, plus stratégique, plus décisive, qui ne se soucie pas d’essayer de convaincre les masses ou de pétitionner le gouvernement (bien que ces méthodes soient tout de même importantes, et devraient être utilisées en parallèle). Cette stratégie soutient la formation de groupes clandestins hautement organisés qui prendraient la tête de la résistance, sabotant les nœuds cruciaux de l’infrastructure industrielle afin de sectionner les artères du capitalisme mondial. […]



plan

Nous vivons en kleptocratie (par Derrick Jensen)

Les États-Unis ne sont pas une démocratie. Il est plus rigoureux de dire que nous vivons dans une ploutocratie — un gouvernement des riches, par et pour les riches — ou plus exactement encore, dans une kleptocratie — un gouvernement qui a pour principe premier d’organisation le vol; qui vole les pauvres, qui vole la Terre, et qui vole le futur. Nous nous exprimons et agissons pourtant souvent publiquement comme si nous vivions en démocratie. […]


Parviendras-tu à repérer le narcissisme fièrement peint ici?

La culture du narcissisme (par Christopher Lasch & les renseignements généreux)

En 1979, le penseur américain Christopher Lasch proposa une interprétation psycho-sociologique des  »middle-class » américaines dans son ouvrage « La culture du narcissisme ». Il y exposait comment, selon lui, la société capitaliste américaine produit des individus à tendance narcissique. Est-ce encore d’actualité ? Cela se limite-t-il aux seules classes moyennes américaines ? Il nous a semblé que cette analyse dépassait le cadre de son étude initiale. Nous avons donc tenté de rédiger une courte synthèse librement inspirée et volontairement réactualisée de cet ouvrage. […]