Livres à décou­vrir

Ecolo­gie en résis­tance : stra­té­gies pour une Terre en péril (vol. 1)

Si vous vous inté­res­sez aux trois ques­tions suivantes, ce livre est pour vous : « Peut-on résis­ter ? Pourquoi résis­ter ? Comment résis­ter ? ».

La civi­li­sa­tion indus­trielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c’est subir la domi­na­tion d’une idéo­lo­gie dont l’am­bi­tion est d’an­ni­hi­ler le vivant ou de le réduire en escla­vage. Ce recueil de discus­sions porte sur le chan­ge­ment de stra­té­gie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résis­tance effi­cace. Il y est ques­tion d’in­ter­po­ser nos corps et nos exis­tences entre le système indus­triel et toute vie sur la planète. Il y est ques­tion de contre-attaque.

Dans ce premier volume, vous trou­ve­rez des textes et discours de Vandana Shiva, Derrick Jensen, Stepha­nie McMillan, Lierre Keith et Aric McBay. Livre de poche, 132 pages. 10 euros.

Pour en savoir plus…

ZOOS : Le cauche­mar de la vie en capti­vité (Derrick Jensen)

L’ex­ploi­ta­tion d’ani­maux captu­rés et exhi­bés pour le plai­sir ou le diver­tis­se­ment des humains est bien anté­rieure à l’avè­ne­ment de l’Em­pire romain. La critique radi­cale et subver­sive qu’en propose l’au­teur, ici traduit en français pour la première fois, n’existe pas dans le paysage litté­raire fran­co­phone. Dans ce livre passionné et provo­cant, Derrick Jensen explore les ratio­na­li­sa­tions et les justi­fi­ca­tions de l’exis­tence des zoos en paral­lèle de la problé­ma­tique de notre alié­na­tion du monde natu­rel et des créa­tures qui le peuplent. En cela, il expose le lien entre les zoos et l’idéo­lo­gie de domi­na­tion et de contrôle à l’ori­gine des destruc­tions écolo­giques actuelles (sixième extinc­tion de masse, réchauf­fe­ment clima­tique, pollu­tions des sols, de l’air et des milieux aqua­tiques, défo­res­ta­tion, etc.).

Le cauche­mar des zoos est une puis­sante critique de la place des zoos au sein de notre société, de celle de notre société au sein du monde natu­rel, et fina­le­ment de la nôtre propre, en tant qu’être humain, au sein du monde sauvage.

Préface de Jean-Claude Nouët, profes­seur à la Faculté de méde­cine de la Pitié-Salpê­trière, à Paris. Méde­cin spécia­lisé en histo­lo­gie, embryo­lo­gie et cyto­gé­né­tique, il est égale­ment membre du comité consul­ta­tif de la santé et de la protec­tion animales et président de la « Fonda­tion Ethique et sciences ». Ardent défen­seur des animaux, il se bat depuis des années pour que le statut de l’ani­mal ne soit plus celui d’un objet à la dispo­si­tion des hommes. En tant que président de la Ligue Française des Droits de l’Ani­mal, il dénonce l’ex­ploi­ta­tion des animaux par les zoos au nom d’une préten­due sauve­garde de la nature. Il est convaincu que la préser­va­tion des espèces ne peut passer que par l’in­dis­pen­sable préser­va­tion des espaces natu­rels.

Livre de poche, 152 pages. 10 euros. Prévente : Livrai­son le 5 octobre 2017.

Pour en savoir plus…

Ecolo­gie en résis­tance : stra­té­gies pour une Terre en péril (vol. 2)

Si vous vous inté­res­sez aux trois ques­tions suivantes, ce livre est pour vous : « Peut-on résis­ter ? Pourquoi résis­ter ? Comment résis­ter ? ».

La civi­li­sa­tion indus­trielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c’est subir la domi­na­tion d’une idéo­lo­gie dont l’am­bi­tion est d’an­ni­hi­ler le vivant ou de le réduire en escla­vage. Ce recueil de discus­sions porte sur le chan­ge­ment de stra­té­gie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résis­tance effi­cace. Il y est ques­tion d’in­ter­po­ser nos corps et nos exis­tences entre le système indus­triel et toute vie sur la planète. Il y est ques­tion de contre-attaque.

Dans ce deuxième volume, vous trou­ve­rez des textes et discours de Derrick Jensen, Murray Book­chin, Chris Hedges, Deep Green Resis­tance, Armand Farra­chi, Joshua Head­ley. Livre de poche, 135 pages. 10 euros.

Pour en savoir plus…


Page précédente Prochaine page