web analytics

Pour nous aider !

En quelques années, à peine, notre collec­tif a traduit et publié des centaines de textes trai­tant des prin­ci­pales problé­ma­tiques de notre temps  et donc d’éco­lo­gie, de poli­tique au sens large, d’eth­no­lo­gie, ou encore d’an­thro­po­lo­gie.

Parmi leurs nombreux auteurs, et pour n’en citer que quelques-uns, mention­nons Derrick Jensen, Will Falk, Lierre Keith, John Pilger, Chris Hedges, Carol Black, Peter Gelder­loos, Cory Morning­star, Arund­hati Roy, Vandana Shiva, Ozzie Zehner, Aric McBay, et John Zerzan.

Nous avons égale­ment sous-titré et publié un certain nombre de vidéos, toujours autour des thèmes préci­tés, que vous pouvez vision­ner à cette adresse, ainsi que plusieurs films docu­men­taires dont 4 de John Pilger (Les nouveaux maîtres du monde, La guerre contre la démo­cra­tie, La guerre invi­sible & son dernier, en date de 2016 : La menace d’une guerre contre la Chine), Les quatre cava­liers (avec Noam Chom­sky), Les villes comes­tibles (sur l’agri­cul­ture urbaine dans la baie de San Fran­cisco), L’ap­pel de la vie (avec Derrick Jensen, Joanna Macy, Paul Ehrlich et d’autres), et Le silence des pandas (de Wilfried Huis­mann, à propos du WWF).

Nous tradui­sons actuel­le­ment un premier livre de Derrick Jensen sur les zoos et le sort que la civi­li­sa­tion réserve aux non-humains (et aux humains), et avons acheté les droits de plusieurs autres (A Language Older Than Words et The Culture of Make Believe), que nous comp­tons traduire par la suite. Cela nous semble crucial étant donné qu’il n’existe aucune litté­ra­ture fran­co­phone qui propose une critique de la « civi­li­sa­tion », et étant donné que celle-ci (en tant que concept, en tant que culture, et donc que pratiques, etc.) est à la racine de ce qui menace aujourd’­hui le monde tel que nous le connais­sons. Que ce soit dans l’op­tique de créer une culture de résis­tance, un mouve­ment écolo­giste effi­cace, qui s’at­taque vrai­ment à ce qui pose vrai­ment problème, ou dans l’op­tique de main­te­nir en vie une pensée du monde saine et soute­nable, ou pour encore d’autres raisons, la traduc­tion de ces ouvrages, qui pour­ront consti­tuer un véri­table point d’ap­pui, nous semble prio­ri­taire.

Nous avons fait et faisons tout cela de manière entiè­re­ment béné­vole, sans que cela ne nous rapporte le moindre centime (« La vraie résis­tance a de vrais coûts, et aucun salaire », ainsi que le formule Arund­hati Roy) ; ce qui n’est pas chose aisée, puisque pour certains d’entre nous nous consa­crons une grande partie de notre temps à cette acti­vité.

Étant donné la nature de notre ouvrage (écolo­gie radi­cale, anti-impé­ria­lisme, critique de la civi­li­sa­tion, techno-critique, etc.), nous ne pouvons comp­ter sur aucune subven­tion, aucun finan­ce­ment, ni aucune aide… excep­tée la vôtre.

Donc, si vous appré­ciez notre œuvre, si vous souhai­tez la voir conti­nuer, et si vous pouvez vous le permettre : aidez-nous !

Toute aide est plus que bien­ve­nue !

En plus de nous aider finan­ciè­re­ment, les dons nous motivent à conti­nuer en nous montrant que ce qu’on fait en touche d’autres !




MERCI BEAUCOUP !

P.S. : 1. Nous avons conscience d’être moins proli­fiques que plusieurs des médias (de plus en plus nombreux, crois­sance oblige) qui se proclament et se veulent « alter­na­tifs », « indé­pen­dants  » et/ou « libres », dans le domaine de l’éco­lo­gie ou de la poli­tique. Cepen­dant, nombre de ceux-là sont souvent aussi peu subver­sifs que les médias de masse, dont ils se rapprochent au niveau  de la faus­seté des analyses, et dont ils repro­duisent fina­le­ment les mensonges. Traduire des livres demande du temps. Notre site propose des articles assez longs, mais aussi assez complets, et, pour certains, qui sont mis à jour à l’oc­ca­sion.

2. Nous avons égale­ment besoin d’aides sous d’autres formes : nous recher­chons, dans le désordre, des monteurs vidéos, des traduc­teurs, des graphistes, et des déve­lop­peurs web. Nous sommes aussi ouverts aux écri­vains amateurs qui voudraient nous soumettre un article ou un texte qui s’ins­cri­rait dans la veine de notre ouvrage. Et, autre point impor­tant, nous recher­chons des personnes qui s’y connaissent en édition, publi­ca­tion et/ou impres­sion de livres ! N’hé­si­tez pas à nous contac­ter par mail : revol­ter­re@g­mail.com

Share