anarchie

Vous n'êtes que des poires! (par Zo d'Axa)

Alphonse Gallaud de la Pérouse, dit Zo d’Axa, né à Paris le 24 mai 1864 et mort à Marseille le 30 août 1930, est un indi­­vi­­dua­­liste liber­­taire, anti­­mi­­li­­ta­­riste, pamphlé­­taire et jour­­na­­liste sati­­rique français, créa­­teur du jour­­nal L’En-dehors et de La Feuille. Après des études au collège Chap­­tal, Zo d’Axa s’en­­ga­­gera en 1882 dans les chas­­seurs […]

LePartage 2 Comments 8 min read Continue reading

Le gouvernement c'est la guerre civile & Le pouvoir c'est l'ennemi du peuple (par Anselme Bellegarrigue)

Jacques Marie Anselme Belle­­gar­­rigue, né le 23 mars 1813 à Monfort (Gers) et présumé décédé vers la fin du XIXe siècle en Amérique centrale, est un des pion­­niers de l’anar­­chie. Il a parti­­cipé à la Révo­­lu­­tion française de 1848, a écrit et publié L’Anar­­chie, jour­­nal de l’ordre, premier jour­­nal liber­­taire connu, ainsi que le pamphlet […]

LePartage One Comment 11 min read Continue reading

De l'esclavage moderne (par Lysander Spooner)

Lysan­­der Spoo­­ner (1808–1887): Né en 1808 dans le Nord-Est des états-unis, il fut un des grands penseurs anar­­cho-indi­­vi­­dua­­listes améri­­cains. Juriste de forma­­tion et de métier, il se fit connaître dans les rangs des mili­­tants aboli­­tion­­nistes, par la viru­­lence de son oppo­­si­­tion à l’es­­cla­­vage. Spoo­­ner défen­­dait ce qu’il appe­­lait le « Droit Natu­­rel » — ou la “Science […]

LePartage One Comment 6 min read Continue reading

La constitution n'a nulle autorité (par Lysander Spooner)

Lysan­­der Spoo­­ner (1808–1887):Né en 1808 dans le Nord-Est des états-unis, il fut un des grands penseurs anar­­cho-indi­­vi­­dua­­listes améri­­cains. Juriste de forma­­tion et de métier, il se fit connaître dans les rangs des mili­­tants aboli­­tion­­nistes, par la viru­­lence de son oppo­­si­­tion à l’es­­cla­­vage. Spoo­­ner défen­­dait ce qu’il appe­­lait le « Droit Natu­­rel » — ou la “Science de […]

LePartage 0 Comments 19 min read Continue reading

PHB : PRODUIT HUMAIN BRUT — L'école ou la fabrique du citoyen (par James C. Scott)

Depuis ses premiers travaux des années 1970 sur l’éco­­no­­mie morale des paysans birmans et viet­­na­­miens, le poli­­tiste et anthro­­po­­logue James C. Scott, né en 1936 et profes­­seur à Yale, s’est consa­­cré à l’ana­­lyse des formes de résis­­tance auxquelles les faibles, les peuples colo­­ni­­sés, les lais­­sés-pour-compte ont eu recours pour contes­­ter la domi­­na­­tion de l’État. Anar­­chiste […]

LePartage One Comment 14 min read Continue reading

La civilisation et la standardisation du monde : l’extinction de la diversité culturelle (par James C. Scott)

Une fois en place, l’État (nation) moderne a entre­pris d’ho­mo­gé­néi­ser sa popu­la­tion et les pratiques verna­cu­laires du peuple, jugées déviantes. Presque partout, l’État a procédé à la fabri­ca­tion d’une nation: la France s’est mise à créer des Français, l’Ita­lie des Italiens, etc.

LePartage 4 Comments 7 min read Continue reading

Vaillant, Caserio et l'assassinat de Sadi Carnot, président de la République française

Retour sur une époque où les anar­chistes firent parler d’eux. Auguste Vaillant (1861 – 1894): Né dans les Ardennes en 1861, Vaillant connaît une enfance misé­­rable. À 12 ans, il vit seul à Paris où il a été plusieurs fois condamné : à l’âge de 13 ans pour avoir pris le train sans billet ou encore […]

LePartage 0 Comments 15 min read Continue reading

Les Révoltés - Séverine (1896)

Alors que l’en­fant de misère, né comme je l’ai dit d’atro­phiés intel­lec­tuels — parce que le surme­nage use leur cerveau comme la netteté de leur vision, comme la paume de leur main — ou né de rebelles (c’est-à-dire ayant pâti de la rébel­lion avant que de pouvoir la comprendre, donc à jamais éloi­gné d’elle) — alors que cet enfant-là ne sera un comba­tif que si la société l’y force, voici que, dans les berceaux cossus, germe, semée là par on ne sait quelle tour­mente, la race des révol­tés…

LePartage One Comment 9 min read Continue reading

1984 - Science sans conscience sera ruine de l'homme?

Le ravage de la terre et des mers va de pair avec la proli­fé­ra­tion désor­don­née des tech­niques de contrôle social sur les peuples et les indi­vi­dus: autant qu’à maitri­ser la complexité natu­relle, l’or­di­na­teur servira à contrô­ler la spon­ta­néité et la variété humaines. —– [Bernard Char­bon­neau, le Feu Vert (1980)]

LePartage 2 Comments 16 min read Continue reading

Previous page Next page