web analytics

capitalisme vert

Les médias de masse & le business de l’écologie™ : à propos du « jour du dépassement »

Entre les travaux de Noam Chom­sky, ceux de Serge Halimi, du Monde diplo­ma­tique, des médias comme Basta !, et de beau­coup d’autres, il devrait être évident et compris que les médias de masse sont un des prin­ci­paux outils de propa­gande de la classe diri­geante. À l’image de la société capi­ta­liste qu’ils défendent, leur raison d’être est égale­ment forte­ment lucra­tive. La vérité ne les inté­resse pas. Pas plus que le bon sens, la justice, ou la morale. C’est pourquoi, quand ils daignent discu­ter des problèmes écolo­giques graves géné­rés par la civi­li­sa­tion indus­trielle qui les a eux aussi créés, ils se débrouillent toujours pour que leur discours ne la menace en rien. […]

Share

L’écologie™ du spectacle et ses illusions vertes (espoir, « progrès » & énergies « renouvelables »)

Contre le dessè­che­ment de la pensée par la répé­ti­tion pares­seuse de sempi­ter­nels lieux communs ou par une fréné­sie concep­tua­li­sa­trice faisant souvent fi de toute rigueur, l’exer­cice scru­pu­leux de l’es­prit critique mérite, me semble-t-il, d’être instam­ment réha­bi­lité. […]

Share

Du « développement durable » au capitalisme vert (par Derrick Jensen)

Le mot soute­nable [ou “durable”, NdT] n’est plus qu’un Gloire au seigneur ! pour les éco-adeptes. C’est un mot qui permet aux corpo­ra­tistes commer­ciaux, avec leurs bons senti­ments “verts” média­tiques, de rejoindre l’im­pi­toyable déni des privi­lé­giés. C’est un mot que je n’ose presque pas utili­ser telle­ment les mora­listes pares­seux, les indi­vi­dua­listes suffi­sants et les grou­pies de l’uto­pie techno-consu­mé­riste à venir l’ont vidé de son sens. […]

Share

L’appel des éco-charlatans et la promotion du capitalisme “vert” (à propos des Colibris)

Le 31 janvier 2017, le jour­nal Le Monde, le prin­ci­pal quoti­dien français, appar­te­nant au trio capi­ta­liste Bergé-Niel-Pigasse, relayait “l’ap­pel du monde de demain”. Un appel rédigé par les prin­ci­pales éco-célé­bri­tés françaises, à la mode dans les cercles bour­geois de la capi­tale, car poli­tique­ment correctes et ne menaçant pas le moins du monde l’ordre établi (Nico­las Hulot, Pierre Rabhi, Cyril Dion, Tryo, Zaz, Marion Cotillard, Matthieu Chedid, Alain Souchon, etc.). Exami­nons-le. […]

Share

Le mythe des énergies renouvelables (par Derrick Jensen)

Cette culture ne mettra rien en œuvre pour arrê­ter ou ralen­tir signi­fi­ca­ti­ve­ment le réchauf­fe­ment clima­tique. Cette culture sacri­fiera – lisez tuera – la planète plutôt que de remettre en ques­tion le système socio-écono­mique qui détruit notre seule maison. Comment le savons-nous ? En voici quelques bonnes raisons. […]

Share

La nuisance fataliste #2 : Elon Musk (par Daniel Oberhaus)

Il y a de fortes chances pour que vous ayez eu vent de la décla­ra­tion déli­rante d’Elon Musk, le PDG de SpaceX et de Tesla, lors de la confé­rence de code Recode de cet été. Selon le chou­chou de la Sili­con Valley, “les chances pour que nous vivions dans la réalité sont d’une sur des milliards”, ce qui signi­fie qu’il est quasi­ment certain que nous vivions dans une simu­la­tion infor­ma­tique créée par une loin­taine civi­li­sa­tion du futur. […]

Share