croissance

Un monde sens dessus dessous : quelques rappels sur notre situation écologique en ce début 2017

En ce début d’année 2017, et au vu des évènements qui ont marqué l’année précédente, nous vous proposons un bilan de notre situation collective, en nous appuyant sur les multiples traductions et publications de notre site, selon la perspective qui nous paraît de loin la plus importante, l’écologie. […]

Technocritique contre industrie [du mensonge] - (par François Jarrige)

Depuis l’ouverture des « Tobacco Documents », ces archives secrètes ayant révélé les stratégies déployées par les industriels du tabac pour façonner l’opinion, manipuler la science et empêcher toute régulation de leur activité, les enquêtes se sont multipliées sur les manières subtiles par lesquelles l’industrie fabrique le mensonge et sème le doute sur les découvertes menaçant ses profits.

Du développement au « développement durable » : histoire d'une tromperie (par Fabrice Nicolino)

L’idéologie du développement, dirait sans doute Rist, est avant tout un avatar de la religion. Cette croyance se moque en effet des notions de vrai et de faux, de faits et de raison, car elle n’est de toute façon pas réfutable. Chacun peut voir à quel point le « développement » a échoué.

Le Manifeste écomoderniste est un programme de génocide et d'écocide (par Derrick Jensen)

« La Terre est refaçonnée par les humains ». Refaçonnée, un mot si sympa, n’est-ce pas? Bien mieux que détruite, tuée, ravagée, grièvement endommagée, n’est-ce pas? […]

Le Changement pour le Changement — Maelström létal à entraver (par Bernard Charbonneau)

Ici, un autre extrait tiré de l’excellent livre de Bernard Charbonneau, « Le Changement » (qu’il aurait achevé en 1990). Parce que ses analyses sont extrêmement justes, et dépeignent tout à fait la société, ses changements et ses non-changements, que nous connaissons actuellement. LES COÛTS SOCIAUX [du changement] 1. PLUS DE RACINES. L’homme n’est pas un arbre […]

Soyons honnêtes: Nous devons choisir entre notre économie et notre futur! (Christiane Kliemann)

Oubliez Davos. L’heure est venue de créer un mouvement social qui mette la pression aux gouvernements et aux entreprises afin que l’accent soit mis sur la qualité de vie plutôt que sur la croissance économique. […]

Previous page Next page