web analytics

politique

A propos des médias “indépendants/alternatifs/libres”, de l’écologie d’État et de l’insoumission docile

Basta Mag, Reporterre, Kaizen, les Colibris, Demain le film, Jean-Luc Mélenchon… si ceux-là ne sont pas tous directement liés, sauf par le progressisme politiquement correct dont ils font montre, aux yeux de beaucoup, ils représentent le potentiel de changement en vue d’un monde meilleur. Ceux qui suivent nos publications comprennent sans doute pourquoi nous sommes loin de partager ce point de vue, qui relève des profondes illusions et de la confusion distillées par la société du spectacle. Quoi qu’il en soit, il nous paraît important de l’expliquer le plus clairement possible. […]


Ce qu’Obama lègue à l’Afrique : terrorisme, guerre civile & expansion militaire (par Eric Draitser)

omme prévu, les médias capitalistes débitent leurs rétrospectives vomitives de la présidence d’Obama, hypnotisant ainsi les US-Américains à l’aide de contes de fées sur les exploits progressistes du Président de l’Espoir et du Changement. Mais au milieu de la mémoire sélective et de la doublepensée qui se font passer pour une expertise sophistiquée au sein de la matrice des médias contrôlés, n’oublions pas qu’en Afrique, le nom de Barack Obama est désormais synonyme de déstabilisation, de mort et de destruction. […]


Le problème ce n’est pas Trump, c’est nous (par John Pilger)

Un excellent texte de John Pilger où il revient sur le fond du problème, qui n’est pas Trump, mais les millions de citoyens hypnotisés par la propagande omniprésente d’un système verrouillé et immuable (en France comme aux États-Unis), qui ne réagissent qu’en fonction des gesticulations des grands médias, des personnalités et de la culture mainstream (grand public) dans son ensemble ; ces millions de citoyens qui n’ont dit mot ou manifesté contre les agissements criminels d’Obama, mais qui obéissent immédiatement aux incitations médiatiques visant à dénigrer Donald Trump. Article initialement publié (en anglais), sur son site, le 17 janvier 2017.


“Protéger les riches du monde contre les tensions et les problèmes des pauvres” (par l’UE)

Opérations d’endiguement – protéger les riches du monde contre les tensions et les problèmes des pauvres. Puisque la proportion de la population mondiale vivant dans la misère et la frustration continuera d’être très élevée, les tensions entre ce monde et le monde des riches continueront de s’accentuer, avec les conséquences que cela suppose.


Le mouvement illusoire de Bernie Sanders (par Chris Hedges)

Bernie Sanders, qui s’est attiré la sympathie de nombreux jeunes universitaires blancs, dans sa candidature à la présidence, prétend créer un mouvement et promet une révolution politique. Cette rhétorique n’est qu’une version mise à jour du “changement” promis en 2008 par la campagne de Barack Obama, et avant cela par la Coalition National Rainbow de Jesse Jackson. De telles campagnes électorales démocratiques, au mieux, élèvent la conscience politique. Mais elles n’engendrent ni mouvements ni révolutions. La campagne de Sanders ne sera pas différente.




Arundhati Roy, Edward Snowden, Daniel Ellsberg & John Cusack : Le monde comme il va

C’est la rencontre improbable de deux époques, de deux « dissidences » américaines, de deux lanceurs d’alerte contre les abus de Washington. Edward Snowden, l’ancien collaborateur de la NSA à l’origine des révélations sur l’ampleur de la surveillance effectuée par les Etats-Unis, a reçu dans son exil russe Daniel Ellsberg, l’homme qui, en 1971, a fait « fuiter » les « Documents du Pentagone » sur la guerre du Vietnam. […]