propagande

Bill Gates affirme que la pauvreté est en baisse. Il ne pourrait pas se tromper davantage. (par Jason Hickel)

Traduction d’un article initialement publié (en anglais) sur le site du Guardian le 29 janvier 2019. Une série de graphiques approuvés par le groupe de Davos présente l’histoire de l’imposition d’une prolétarisation mondiale comme un triomphe néolibéral. La semaine dernière, au moment où les dirigeants mondiaux et les élites marchandes arrivaient à Davos pour le […]

Le mensonge du progrès (par Nicolas Casaux)

« Le progrès, dans notre monde, sera le progrès vers plus de souffrance. » — George Orwell « Je doute que l’âge de l’acier soit supérieur à l’âge de pierre. » — Gandhi « Sans cesse le progrès, roue au double engrenage, fait marcher quelque chose en écrasant quelqu’un. » — Victor Hugo « Il est encore une erreur fort à la […]

Quelques petits problèmes concernant le discours d’Aurélien Barrau (par Nicolas Casaux)

En à peine quelques semaines depuis que son appel a été diffusé sur le site du journal Le Monde, Aurélien Barrau est devenu la coqueluche de l’écologie grand public. S’il énonce des choses tout à fait justes, comme la nécessité pour l’humanité de cesser de s’étendre et même de laisser davantage d’espace aux autres espèces, et la nécessité de consommer moins, de décroître, de renoncer au principe de croissance, son discours pose problèmes pour plusieurs raisons. Retour sur un engouement tout à fait attendu. […]

La consom'action, un moyen pour les puissants d'égarer la résistance (par George Monbiot)

Nous devons défier les corporations qui nous imposent de vivre dans une société jetable plutôt que de chercher des manières « plus vertes » de maintenir le statu quo. […]

« Aux origines des civilisations », une fiction au service de l'élite (par Ana Minski)

La science est le reflet de la société, et l’archéologie a parfois été utilisée pour alimenter des idéologies totalitaires ou fascistes. Dans Aux origines des civilisations, un documentaire en quatre volets diffusé sur la chaîne de télévision grand public Arte, l’archéologie est mise au service de l’idéologie néolibérale qui domine les cercles privilégiés des sociétés capitalistes contemporaines. […]

De la royauté aux « démocraties » modernes, un continuum antidémocratique (par Nicolas Casaux)

Vivons-nous en « démocratie » ? […]

Non, il ne suffit pas que 3,5 % d'une population se mobilise pour que la non-violence triomphe (par Nicolas Casaux)

Nous venons de publier, aux Éditions LIBRE, le livre Comment la non-violence protège l’État de l’anarchiste américain Peter Gelderloos. Tandis que nous le promouvions auprès d’anarchistes et d’anticapitalistes (ou soi-disant), nous avons remarqué, non sans étonnement, que certains — qui ne voulaient rien savoir, qui n’avaient pas lu le livre de Gelderloos et ne connaissaient pas ses arguments — défendaient bec et ongle la non-violence en se réfugiant derrière la propagande étatiste d’Erica Chenoweth. […]

Comment nous nous préparons, nous et nos enfants, pour l’extinction (par Daniel Quinn)

Dans un récent film semi-documentaire appelé Garbage (Déchet), un ingénieur en traitement des déchets toxiques à qui l’on demande comment nous pourrions faire pour cesser de submerger le monde ne nos poisons, répond : « Qu’il faudrait pour cela qu’on disparaisse tous de la planète, parce que les humains GÉNÈRENT des déchets toxiques, qu’il s’agisse d’organismes pathogènes que l’on excrète de nos corps ou d’autres choses. Nous sommes un poison pour la planète. »

Comment réagissez-vous à cette affirmation ? Si vous êtes d’accord avec cette idée que les humains sont intrinsèquement toxiques, levez la main.

Le siècle du moi (série documentaire d'Adam Curtis, VOSTFR)

Réalisée pour la BBC en 2002, la série documentaire en quatre parties d’Adam Curtis intitulée, en anglais, The Century of the Self, que l’on pourrait traduire par Le siècle du moi, expose des évènements et des personnages trop peu connus du 20ème siècle, qui ont pourtant joué un rôle crucial dans l’élaboration des mal-nommées « démocraties » modernes (d’Edward Bernays à Matthew Freud, en passant par Anna Freud et bien d’autres). […]

Previous page Next page