résistance

Réimaginer un monde au-delà du capitalisme et du communisme (par Arundhati Roy)

Ici, en Inde, même au cœur de toute cette violence et cette cupi­dité, il y a encore de l’es­poir. Si quelqu’un peut s’en sortir, c’est bien nous. Notre popu­la­tion n’a pas encore été complè­te­ment colo­ni­sée par le rêve consu­mé­riste.

LePartage One Comment 4 min read Continue reading

Vers la sauvagerie : à propos de la lutte eco-extrémiste contre la civilisation (au Mexique)

En 2011, un groupe s’ap­pe­lant “Iden­ti­tés Tendant vers le Sauvage” (Indi­vi­dua­li­dades Tendiendo a lo Salvaje—ITS) débuta une série d’at­taques écoter­ro­ristes au Mexique. Voici une traduc­tion d’une critique de leur action.

LePartage 2 Comments 38 min read Continue reading

Du changement individuel à la résistance organisée (par Derrick Jensen)

Nous avons bien plus de ressources à notre dispo­si­tion, et que propo­sons-nous, des tas de compost ? Le monde est en train d’être ravagé et de nombreux écolo­gistes pensent encore que faire du vélo est une sorte de solu­tion. […]

LePartage 3 Comments 10 min read Continue reading

Convergence des luttes : Frapper où ça fait mal (par Theodore Kaczynski)

Il est géné­ra­le­ment admis que la variable fonda­men­tale qui déter­mine le proces­sus histo­rique contem­po­rain repose sur le déve­lop­pe­ment tech­no­lo­gique (Celso Furtado). Plus que tout, c’est la tech­no­lo­gie qui est respon­sable de l’état actuel du monde et qui contrô­lera son déve­lop­pe­ment ulté­rieur. De sorte que le bull­do­zer qu’il nous faut détruire est la tech­no­lo­gie moderne elle-même. […]

LePartage One Comment 24 min read Continue reading

Le temps est compté : interview avec un éco-saboteur (partie 2)

Note: Au long de cette inter­view, deux expres­sions sont utili­sées pour dési­gner deux facettes de l’ac­ti­visme: l’abo­ve­ground (le côté offi­ciel et auto­risé de l’ac­ti­visme) et l’un­der­ground (le côté non-auto­risé, sabo­tage, clan­des­tin).

LePartage 0 Comments 21 min read Continue reading

Le mouvement pour le climat progresse-t-il ? (par Dillon Thomson & Max Wilbert)

[…] Pour inver­ser la tendance, nous sommes pour la résis­tance directe — mais une résis­tance plus intel­li­gente, plus stra­té­gique, plus déci­sive, qui ne se soucie pas d’es­sayer de convaincre les masses ou de péti­tion­ner le gouver­ne­ment (bien que ces méthodes soient tout de même impor­tantes, et devraient être utili­sées en paral­lèle). Cette stra­té­gie soutient la forma­tion de groupes clan­des­tins haute­ment orga­ni­sés qui pren­draient la tête de la résis­tance, sabo­tant les nœuds cruciaux de l’in­fra­struc­ture indus­trielle afin de section­ner les artères du capi­ta­lisme mondial. […]

LePartage One Comment 9 min read Continue reading

De la permaculture au démantèlement de la civilisation industrielle (pour une culture de résistance)

Actuel­le­ment, la perma­cul­ture opère dans le domaine de l’ac­ti­visme envi­ron­ne­men­tal vert et clinquant et semble croire que la culture actuelle peut être trans­for­mée. Pourquoi les perma­cul­teurs devraient-ils s’ali­gner avec les écolo­gistes radi­caux qui soutiennent le déman­tè­le­ment de la civi­li­sa­tion, parce qu’ils la pensent irré­cu­pé­rable, et parce qu’elle détruit la vie sur la planète ?

LePartage 3 Comments 7 min read Continue reading

Le pacifisme comme pathologie (par Derrick Jensen)

Ce livre, extra­or­di­nai­re­ment impor­tant, plonge au cœur d’une des prin­ci­pales raisons pour lesquelles les mouve­ments cher­chant à instau­rer la justice sociale et envi­ron­ne­men­tale échouent. La ques­tion fonda­men­tale posée ici est : la violence est-elle un outil accep­table de l’éta­blis­se­ment du chan­ge­ment social? […]

LePartage 6 Comments 50 min read Continue reading

Effondrement du système : point zéro (par Chris Hedges)

Toute résis­tance doit admettre que le corps poli­tique et le capi­ta­lisme mondia­lisé sont morts. Nous devrions arrê­ter de perdre notre éner­gie à tenter de les réfor­mer ou à les supplier de bien vouloir chan­ger. Cela ne signi­fie pas la fin de la résis­tance, mais cela implique de toutes autres formes de résis­tance. Cela implique d’uti­li­ser notre éner­gie pour construire des commu­nau­tés soute­nables qui pour­ront affron­ter la crise qui se profile, étant donné que nous serons inca­pables de survivre et de résis­ter sans un effort coopé­ra­tif. […] Une société qui ne recon­nait plus la dimen­sion sacrée de la nature et de la vie humaine, leur valeur intrin­sèque au-delà de leur valeur moné­taire, commet un suicide collec­tif. De telles socié­tés se canni­ba­lisent jusqu’à la mort. C’est ce que nous connais­sons actuel­le­ment. […]

LePartage 5 Comments 28 min read Continue reading

Previous page Next page