web analytics

révolte

Un message des Zapatistes pour cette nouvelle année: “Nous choisissons la vie!”

Compañe­ras et compañe­ros, nous sommes ici pour célé­brer aujourd’­hui le 22ème anni­ver­saire du commen­ce­ment de la guerre contre l’ou­bli. Depuis plus de 500 ans, nous avons enduré la guerre que les puis­sants de diffé­rentes nations, de diffé­rentes langues, couleurs et croyances, ont mené contre nous afin de nous anni­hi­ler. Ils voulaient nous tuer, que ce soit en tuant nos corps ou en tuant nos idées. Mais nous résis­tons.

Share

L’origine de notre révolte (par Bernard Charbonneau & Jacques Ellul)

Un monde s’était orga­nisé sans nous. Nous y sommes entrés alors qu’il commençait à se déséqui­li­brer. Il obéis­sait à des lois profondes que nous ne connais­sions pas – qui n’étaient pas iden­tiques à celles des Socié­tés anté­rieures. Personne ne se donnait la peine de les cher­cher, car ce monde était carac­té­risé par l’ano­ny­mat : personne n’était respon­sable et personne ne cher­chait à le contrô­ler. Chacun occu­pait seule­ment la place qui lui était attri­buée dans ce monde qui se faisait tout seul par le jeu de ces lois profondes. […]

Share

En soutien à Baltimore! – [ou] – Éclater des voitures de police est une stratégie politique logique!

La non-violence est un type de perfor­mance poli­tique desti­née à conscien­ti­ser et à gagner la sympa­thie des privi­lé­giés. Lorsque ceux qui sont en dehors de la lutte — le blanc, le riche, l’hé­téro, le non-handi­capé, le mâle — ont à plusieurs reprises démon­tré qu’ils n’en avaient rien à faire, qu’ils ne s’in­ves­ti­raient pas, qu’ils n’iraient pas au front afin de défendre les oppri­més, c’est alors une stra­té­gie poli­tique futile. Non seule­ment elle ne parvient pas à répondre aux besoins de la commu­nauté, mais en plus elle aggrave le danger de violences auxquelles sont soumis les oppri­més.

Share


Les Révoltés – Séverine (1896)

Alors que l’en­fant de misère, né comme je l’ai dit d’atro­phiés intel­lec­tuels — parce que le surme­nage use leur cerveau comme la netteté de leur vision, comme la paume de leur main — ou né de rebelles (c’est-à-dire ayant pâti de la rébel­lion avant que de pouvoir la comprendre, donc à jamais éloi­gné d’elle) — alors que cet enfant-là ne sera un comba­tif que si la société l’y force, voici que, dans les berceaux cossus, germe, semée là par on ne sait quelle tour­mente, la race des révol­tés…

Share