web analytics

santé

Une brève contre-histoire du “progrès” et de ses effets sur la santé de l’être humain (par Nicolas Casaux)

A notre époque, et dans nos socié­tés indus­trielles, il est diffi­cile de faire entendre la moindre critique de l’idée de progrès. On se retrouve bien souvent immé­dia­te­ment traité de passéiste, de réac­tion­naire, d’obs­cu­ran­tiste, de conser­va­teur, de rétro­grade, de toutes sortes de choses. Et pour­tant, notre santé et notre qualité de vie se dégradent actuel­le­ment en raison d’un grand nombre de problèmes sani­taires qui ont émer­gés à cause de ce soi-disant « progrès » (et de la civi­li­sa­tion), et qui sont désor­mais connus et étudiés par les insti­tu­tions scien­ti­fiques du monde entier (je mentionne cela parce que beau­coup trop de mes contem­po­rains ne jurent que par elles, la Scien­ce™ étant l’au­to­rité moderne). Voyons donc. […]

Share

Le microbiome des Occidentaux est une catastrophe écologique comparé à celui de chasseurs-cueilleurs

Le monde que nous occu­pons aujourd’­hui est très diffé­rent de celui qu’oc­cu­paient nos ancêtres pas-si-loin­tains. Alors que nous entrons dans une nouvelle ère géolo­gique — l’An­thro­po­cène, marquée par l’em­preinte de l’homme — la défo­res­ta­tion mondiale, la fonte des calottes glaciaires et la dégra­da­tion géné­rale de la biosphère suscitent de graves préoc­cu­pa­tions. Mais une autre victime, souvent négli­gée, de cette nouvelle ère, est la diver­sité des micro-orga­nismes qui vivent sur et à l’in­té­rieur de nos corps (notam­ment les bacté­ries, les virus et les cham­pi­gnons). […]

Share

« L’héroïne électronique » : comment les écrans transforment les enfants en drogués psychotiques

Il y a une raison pour laquelle les parents les plus méfiants face à la tech­no­lo­gie sont les concep­teurs et les ingé­nieurs en tech­no­lo­gie. Steve Jobs était bien connu pour être un parent anti-tech­no­lo­gie. Les direc­teurs tech­niques et ingé­nieurs de la Sili­con Valley placent leurs enfants dans les écoles Waldorf, non-tech­no­lo­gi­sées. Les fonda­teurs de Google, Sergey Brin et Larry Page sont issus d’écoles Montes­sori, non-tech­no­lo­gi­sées, à l’ins­tar du créa­teur d’Ama­zon Jeff Bezos et du fonda­teur de Wiki­pé­dia Jimmy Wales. […]

Share


Les chasseurs-cueilleurs bénéficiaient de vies longues et saines (REWILD)

Si l’on en croit les idées reçues, au fil du temps, les progrès de la méde­cine, ou du moins en matière d’hy­giène, auraient permis l’ac­cès à une longé­vité accrue et à une vie plus saine. On pense que sans les bien­faits de ces progrès, les gens, dans le passé, pouvaient s’es­ti­mer heureux d’at­teindre ce que l’on consi­dère aujourd’­hui comme l’âge moyen. Cepen­dant, ainsi qu’il en est de bon nombre d’idées reçues, il existe peu de preuves à l’ap­pui de ces hypo­thèses. La vérité est tout autre et bien plus complexe.

Share

Le capitalisme ou le culte du sacrifice humain (par Chris Hedges)

Parras et ceux qui vivent près de chez lui font partie des centaines de millions d’hu­mains sacri­fiés sur l’au­tel des exigences du capi­ta­lisme indus­triel. Ils sont, depuis la nais­sance, condam­nés à subir la pauvreté, la mala­die, la conta­mi­na­tion toxique, et souvent, la mort préma­tu­rée. Ils sont obli­gés de s’age­nouiller comme des captifs enchaî­nés, pour être tués sur l’au­tel du capi­ta­lisme au nom du progrès. […]

Share


La société cancérigène et les maladies de civilisation (par Armand Farrachi & Geneviève Barbier)

Texte extrait du livre « La société cancé­­ri­­gène : Lutte-t-on vrai­­ment contre le cancer ? » coécrit par Gene­­viève Barbier et Armand Farra­­chi. L’Oc­­ci­dent malade est comme subju­­gué par les efforts qu’il déploie contre son plus intime ennemi: il…

Share