web analytics

technologie

Le mythe de la machine : la pensée de Lewis Mumford

La civilisation moderne n’est plus qu’un véhicule gigantesque, lancé sur une voie à sens unique, à une vitesse sans cesse accélérée. Ce véhicule ne possède malheureusement ni volant, ni frein, et le conducteur n’a d’autres ressources que d’appuyer sans cesse sur la pédale d’accélération, tandis que, grisé par la vitesse et fasciné par la machine, il a totalement oublié quel peut être le but du voyage.

Share

[Il y a 70 ans!] “An deux mille” — Le progrès, la technique et la démocratie (par Bernard Charbonneau)

Nos moyens sont de plus en plus prodigieux et nos fins de plus en plus incertaines. Il ne nous reste plus que des mots abstraits, la justice, la liberté, de plus en plus dépourvus de puissance effective. À part cela, un vague désir de bonheur physique, l’aspiration à un plus grand confort. Surtout le besoin d’augmenter notre efficacité individuelle ou sociale. Mais cette volonté de puissance elle-même n’est que le reflet des moyens dont nous disposons, la joie des forces qu’ils nous communiquent. Cette fin-là, ce sont les moyens qui la créent. […]

Share

Comment la technologie entrave l’évolution et détruit le monde (avec Douglas Tompkins)

Doug Tompkins, fondateur de “The North Face”, à propos de ses différends avec Steve Jobs, et de la raison pour laquelle nous devons démanteler notre société techno-industrielle. Article original, en anglais, publié le 11 juillet…

Share

Techniques autoritaires et démocratiques (par Lewis Mumford)

Pour parler sans ménagement, la thèse que je défends est celle-ci : depuis la fin des temps néolithiques au Moyen-Orient, jusqu’à nos jours, deux techniques ont périodiquement existé côte à côte, l’une autoritaire et l’autre démocratique ; la première émanant du centre du système, extrêmement puissante mais par nature instable, la seconde dirigée par l’homme, relativement faible mais ingénieuse et durable. Si j’ai raison, à moins que nous ne changions radicalement de comportement, le moment est proche où ce qui nous reste de technique démocratique sera totalement supprimé ou remplacé, et ainsi toute autonomie résiduelle sera anéantie ou n’aura d’existence autorisée que dans des stratégies perverses de gouvernement, comme les scrutins nationaux pour élire des dirigeants déjà choisis dans les pays totalitaires.

Share

Pourquoi notre développement technologique est insoutenable (inhumain et catastrophique pour l’environnement)

1- Une vidéo de la présentation de Philippe Bihouix (ingénieur spécialiste des métaux), lors de la conférence: “Vers une informatique éco-responsable ?” , le 23 avril 2015 au CNRS à Paris: Les métaux et l’avenir de…

Share